Becancaneries

Théorème de J.B. Corot : « la ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 km font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

Limoges vue du cintre

Quelques diaporamas d’une autre ville aux 7 collines entre pérennisation des coronapistes, la suite du cheminement kintsugi, la découverte des ouvrages en céramique ou en porcelaine… de Limoges.

Avant propos : ce billet n’est pas financé par un quelconque syndicat d’initiative ou je ne sais quelle secrète officine de propagande municipale, agglomérée ou cantonale !

Cette balade n’était pas véritablement préparée, en voici un morceau de carte :

Carta

D’avoir voulu gagner un pari contre mon neveu, en vain, le départ de la balade commence par la gare des Bénédictins, se continue vers la place Jourdain pour un repérage, la montée du boulevard Gambetta vers la place d’Aine en direction de la gare Montjovis.

Place Winston Churchill – Musée A.Dubouché

Le départ de la coronapiste « autour » de place d’Aine aurait pu être davantage travaillé. Présentement, nous sommes dans le trafic, à tel point que (première photo), je n’avais pas vraiment conscience d’être dans un équipement dédié ; pour le dire autrement, avec des balises #saccageParís, moches, mais pratiques, avec les mêmes haricots que le carrefour de la rue Louis Longequeue (voir plus loin dans ce billet), la bande gagnerait en lisibilité et en sécurité.

Sur l’ensemble, elle m’a semblé être respectée par les automobilistes, même à l’entrée du parc de stationnement.

Pour le musée de la porcelaine, je laisse ici le lien vers le site (>fr), le trajet se poursuit vers la gare Montjovis.

Ceci est un Vlim’ (>fr-CU) qui aimerait s’accoquiner avec un arceau !

velo_gcum

Je n’ai pas voulu me casser les jambes à aller voir la sculpture de St Martial par R.Toulouse (>fr-becancaneries), direction la prison.

Prison – maison judiciaire – jardin d’Orsay

La coronapiste n’a pas évoluée. Avant l’attente au feu de place d’Aine, je regrettais l’absence d’un M12, puis, avec la traversée de +5 personnes, l’étroitesse des trottoirs en l’endroit, la circulation pédestre & automobiles à cause du tribunal, ce n’est peut-être pas plus mal de laisser le feu.

S’il y a des conseils à prendre sur les endroits à aménager, et sur la façon de le faire du point de vue « utilisateur », c’est auprès d’une association d’usager⋅e⋅s que cela doit être fait, et en local, c’est le rôle de Vélivélo (>fr).

La fin de la coronapiste en « truc cyclable » pour desservir le lycée Léonard Limosin est pitoyable.

La rue Othon Péconnet dans un premier sens

peconnet1

Boiradís de photos

Un boiradís en langue occitane, c’est un mélange, un medley en patois de París. Voici un premier pot-pourri de vues jusqu’à la place de la République :

50 nuances de bleu dans les cieux de Limoges

L’église St Michel des lions et une statue de St Martial sur la fontaine d’Aigoulène :

Des éléments du circuit kintsugi

Raté lors du circuit de l’an passé (>fr-becancaneries), ce morceau de « bleu de four » à l’angle des rues Gaignolle / clocher :

RIMG0850

Rue du portail Imbert :

RIMG0852

Rue Adrien Dubouché :

RIMG0853

Place de la République

Je venais pour voir le mobilier en porcelaine (>fr-Le Populaire) installé sur la place. Cette dernière a été rénovée, et la trentaine d’arbre a disparu, pour être remplacée par « un conceptuel jardin éphémère », pour le dire autrement « c’est de la merde ». Certes des arbrisseaux ont été plantés dans des jardinières larges et porcelainisées (>fr-site officiel de la ville de Limoges), mais cela ne remplace pas.

Pour les « estrangiers », cette place a longtemps été vide en son centre, rien de nouveau sous le (chaud) soleil présent, mais les arbres sur le côté ne devaient pas tous être malades !

Je suis également passé voir la statue de la bergère & pucelle dont la restauration a fait son petit scandale local (>fr-Le Populaire) à cause de son sculpteur, véritablement pas fréquentable, Maxime Real del Sarte : royaliste, membre de l’Action française et fondateur des Camelots du roi, ami de Maurras, pro Franco et pro Pétain. Cette statue pas très belle aurait pu rester dans l’anonymat, de même, le pédiluve pour les pigeons est misérable.

Passage par la rue Crochador (fr : rue de la cruche d’or, c’est une rue en « crochet » ; il y a débat sur la cacographie due à la francisation). L’or en cet endroit est dans l’escalier secret d’une maison particulière (non photographié) — il s’en parle un peu dans le poste de radio et dans ce lien (>fr-radio bleue).

À la fourche, grande question existentielle, pourquoi la Cycliste… rit ?

cyclisterie

Montons place de la Motte avant de passer devant la librairie occitane qui se faisait dorer au soleil, pour redescendre vers la mairie.

Mairie – bibliothèque – université – Révolution

Retrouvaille avec un endroit coronapisté. Peu de changement de la mairie vers l’avenue de la Révolution. Si la descente est aussi bonne que celle attribuée à l’ancien édile, le premier segment de l’avenue souffre de n’avoir aucuns équipements ; les panneaux informatifs post-covid et le restant de trace jaune se montrent après le pont. Le bénéfice du coronacouloir est dans la montée, terrriiiiible montée.

Un tour de giratoire et de nouveau, les cyclistes peuvent circuler dans le couloir bus & taxis ; la descente se fait bien, les automobilistes m’ont semblé attentifs lors des croisements.

La sortie de la coronapiste, peinte en lieu et place du stationnement, se fait via une bouse de goudron qui permet de franchir la bordure pour prendre la rue Edouard Hériot. Une fois les 100m de bande peinte dans une rue dans le même sens unique, il n’y aura que quelques maigres pictogrammes dans la rue de l’hôpital.

La surprise est dans la montée de la rue Louis Longequeue : la bande est quasiment de la largeur de l’ancienne voie. C’est très agréable. De même, sans trop de fioritures, le traitement aux entrée/sortie de l’esplanade Blanqui est sobre, mais bien fait ; la place Churchill mériterait le même traitement de « haricots qui ne font pas péter plus haut que son cul ».

L’objet de la balade était d’avoir une place assise*, voici un reportage sur le mobilier de la bibliothèque (>fr-site officiel de la ville de Limoges) et sur celui posé devant la mairie (>fr-site officiel de la ville de Limoges).

*blague locale de l’ère faucialiste, « Prend une carte et viens t’assoir à la table du pouvoir ».

Autres vues avec un vélo pour l’échelle

Après la pose boisson de 10h00, en route pour le second Limoges, celui de la Cité (cette ville était déjà du côté des Français quand le Limoges-Château était du côté des Plantagenêts, lui, du côté de l’Aquitaine).

Cathédrale – la Cité

Toutes ressemblances avec un autre hôtel de région n’est pas le fruit de votre imagination :

gratouille

Centre – Quartier de la boucherie

« La Ville de Limoges a choisi de devenir une ville où le 30 km/h deviendra la règle et le 50km/h l’exception »

  • Lien (>fr-site officiel de la ville de Limoges)

Le centre comporte une zone 20, autant en profiter un peu. Bref passage dans la cour du Temple, devant un scooter qui #gcum aux Halles, puis pour coller au débat merdeux du fossile et de la marteau, direction quartier de la boucherie, ce qui une épreuve pour un mange-racine…

La rue Othon Péconnet dans un second sens

peconnet2

#LemòtgesGentaBecana

Soit #LimogesCycleChic au milieu d’un mélange de photos : descendre la rue Monte-à-Regret, croiser un cycliste « musculaire » &  chic, monter la rue du Portail Imbert par plaisir et pour s’ouvrir l’appétit, le truc qui vient en roulant :

#ComaUnChinFaiSaMarda

Croisillon GCUM. Le livreur gêne, c’est clair, mais peut-être délivre-t-il plusieurs boutiques, car présentement il est rue du Clocher pour une livraison avec son charriot rue du Temple en passant par la petite rue du Temple.

Au revoir !

Dernier diaporama du jour, le repas pris dans une pizzeria Basque, oui, c’est possible, et à proximité de l’agence Vlim’. Merci d’avoir tenu jusqu’ici.

Un dernier « kintsugi » comme un point final à cette série de diaporama (ou un ballon de basket) :

RIMG0879

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 31/08/2022 par dans tourisme, et est taguée , .

Jeanne à vélo en vidéo

RSS J-à-V à l’écrit

  • Trois types de sécurité — par David Hembrow 02/12/2022
    Ce billet de David Hembrow a presque 15 ans mais n’a pas pris une ride. Il explique pourquoi les fondamentaux du développement de la pratique du vélo aux Pays-Bas sont bons en se focalisant sur la notion de sécurité. Sujet délicat en France comme le prouve la récente campagne de... L’article Trois types de sécurité — par David Hembrow est apparu en premier s […]
  • Le woonerf — par The Ranty Highwayman 29/11/2022
    On connaît en France la zone de rencontre où en théorie le piéton est prioritaire et a le droit de se déplacer partout dans l’espace public. Comme dans l’immense majorité des cas l’espace public n’est pas rédéfini il s’agit de zones apaisées virtuelles. Dans la pratique, les Néerlandais font mieux... L’article Le woonerf — par The Ranty Highwayman est apparu […]
  • Rue scolaire en chantier au sud de la rue des Carmes 26/11/2022
    Un peu plus d’un an après l’inauguration de la première nouvelle rue scolaire orléanaise, l’adjointe à l’éducation a annoncé sur Twitter qu’à compter du retour des congés de Toussaint, une partie de la rue des Charretiers expérimenterait à son tour ce dispositif. J’ai laissé passer les vacances scolaires d’automne mais... L’article Rue scolaire en chantier a […]
  • Un itinéraire cyclable, neuf traversées de frontière 19/11/2022
    Mark Wagenbuur nous emmène au guidon d’un vélo en libre-service à la découverte d’une curiosité politico-géographique entre les Pays-Bas et la Belgique.Voici la traduction de « One cycle route, nine border crossings » publié le 16 novembre 2022 sur Bicycle Dutch. Ce billet est consacré à un itinéraire cyclable international qui traverse... L’article Un itiné […]

Yann en vidéo

RSS Yann à l’écrit

  • Propositions de tarification pour le stationnement sur voirie à Orléans 04/12/2021
    Il y a quelques mois j’avais débusqué sur le site des appels d’offres d’Orléans Métropole une demande d’assistance pour définir une stratégie de tarification du stationnement sur voirie à Orléans. Force est de constater que soit l’intelligence collective a quitté les services métropolitains soit il y a de l’argent à distribuer gratuitement aux cabinets de... […]
  • Rue Lamartine : décision municipale bancale 30/07/2021
    Cela avait fait quelques semaines que je n’avais pas pris le temps de rédiger un billet. Comme vous le savez déjà, nous sommes plusieurs à s’être regroupés en association afin de faire valoir les droits des piétons et des cyclistes. Cela nous prend pas mal de temps et j’ai dû mettre en pause ce petit... Lire la Suite →
  • Encore une rue Demay-rde… 29/05/2021
    Avec Trololo vélo, nous avons fait une petite vidéo sur le projet de requalification de la rue Demay à Saint Jean le Blanc.
  • Mais qui a eu cette idée folle un jour d’inventer les normes ou y’a t-il un cycliste derrière le guidon de la mairie Dunois – Madeleine ? 16/05/2021
    J’avais déjà parlé de la requalification de la rue du Parc sur sa partie Sud. J’avais regardé d’un oeil distrait les travaux sur la partie nord. Cela me semblait à peu près aux normes sur la partie entre la rue de Coulmiers et le boulevard de Châteaudun (en vert). Hier, pour la première fois, j’empruntais... Lire la Suite →

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Licence

Creative Commons License
Vous pouvez utiliser les éléments de ce cyber-cahier si vous en citez la source.

%d blogueurs aiment cette page :