Becancaneries

Théorème de J.B. Corot : « la ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 km font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

Lectures de fin d’été

La semaine de la mobilité européenne débute dans 7 jours, l’occasion de regretter tout ce que ne fera pas la capitale du monde cycliste (selon les publicitaires), l’occasion de regarder ailleurs comment les pistes cyclables sont existantes et larges, comment les alcooliques n’insécurisent pas les déplacements « doux », l’occasion de faire le plein de souvenirs et de culture avant les terribles froids à venir.

Micro-aventure : week-end aventure à vélo

Patrick Van Den Bossche & Dan De Rosilles

Présenté dans 200 n°33 « spécial voyage : vaincre ses peurs et partir, 60 pages d’idées et de conseils » mais dans lequel rien n’est dit sur comment affronter un loup, ou un ours, auquel viendrait l’idée saugrenue de vous bouffer les doigts de pied une nuit de campage dans la campagne auvergnate, par exemple.

Acheté à reculons avec la crainte que ce soit un truc de « ouineurheu sorti d’unheu agenceuh de pubheu de la starheuteupheu niaisionheu », ce qui, publi-gâchage, n’est absolument pas le cas.

Le guide vous prend par la main, véritablement, et sans en comprendre le pourquoi du comment, vous êtes à votre premier 50km. Cette distance, suivie des mots « plans d’entrainement » pourrait vous avoir effrayé, mais 2 pages plus loin, il se parle d’exemples de micro-aventures dans la vie de tous les jours et des « obstacles » :

  • – aller à une fête un samedi soir ; je peux pédaler 30km ;
  • – Il y a un festival à Lorient ; il pourrait y avoir une averse (ce n’est pas ce qui est écrit dans le guide) ;
  • – j’ai un budget limité ; où dormir ? ;
  • – j’aime visiter les ruines de ma région ; j’habite dans Orléans, sa mégalopopole ou dans le département du Loiret, les autres noms de « territoires bagnoles ».

À partir de là, après une présentation des différents types de vélo (ville, VTC, pliants rigolos et mal équilibrés, randonneuse « française » et pour la modernitude, le gravel en patois de Paris / gravier en françois des chaumières / garnote en québecois), après une explication sur le minimum de mécanique à connaître (changer/réparer son pneu, à défaut de savoir la changer, observer l’état de sa chaine, la liste du matériel à emporter…), vient la construction du projet en lui-même, étapes après étapes : apprendre à connaître son vélo, ne pas en faire trop d’un coup, choisir sa route, s’équiper en vêtement…

Pour chaque point sont dégrossis les qualités et/ou les défauts de la chose / de la matière, quelques données techniques accompagnent un choix qui vous est laissé de toute façon. Ce dernier point est très important ; ce livre qui se dévore comme un roman, n’est pas un « guide d’achat » pour vous pousser « à ». Par ailleurs, il n’y a que très peu d’anecdotes personnelles d’un tonton Robert qui n’aurait jamais réussi la traversée de l’Atlas sans être équipé du dérailleur KBZ-xx-39 « mais vous n’avez pas connu ça les jeunes ».

Une fois le chemin étudié, place aux nécessitées de la vie, c-à-d, manger, boire et… dormir.

Ces choses-là sont également évoquées dans l’idée de vous accompagner, par exemple : « pour une dimanchée, n’emportez que le strict minimum […] limitez votre chargement à 5/7 kg […] dans un pays où les magasins [ndr : ce n’est pas dit ainsi ] “acceptent la carte bancaire vous ne risquez rien” ».

Vous l’avez compris, ce guide est vraiment bien fait, tant du côté de ce que pédaler peut être niveau sensation qu’aux équipements (sacoches, sac à dos…), tant de la monture que de la personne dessus et au delà, dans divers domaines auxquels il n’est pas évident d’avoir pensé (possibilité de le mettre dans le train…). Il y a également un bref rappel des principaux panneaux nous concernant et des règles de sécurité.

De plus, il est très bien présenté et donne quelques exemples concrets de micro-aventures en fin d’ouvrage, une abondante ressource et un lexique assez fourni.

Des points noirs cependant ?

Oui :

  • – les modes clignotants des feux et phares sont bien explicités, mais, le code de la route stipule que « les clignotants sont réservés aux changements de direction », oui, je tatillonne pour ne pas faire croire avoir été payé pour dire du bien ;
  • – « Ils » forcent un peu vers l’aventure « gravel / bikepackaging », que si tu fais du kilomètre avec la randonneuse à papa, t’as pas vraiment réussi ta vie (>fr-bike café) ;
  • – Rien n’est dit sur comment se faire plus grand que l’ours qui veut vous bouffer les doigts de pied une nuit d’été.

C’est peut-être là l’oubli le plus regrettable dans un guide grand public :-p

9791027106608

« Bike Café »

« Bike Café » est un cyber-cahier dont le sujet principal est le vélo, les différents types de vélo, beaucoup de garnote mais également le mono-vitesse, le vétété et le système de sacoche pas ringard puisqu’il se « scratcheuh » au cadre…

Les petits vélos n°10 & fin

Keiko Koyama

La présentation officielle est toujours celle-ci :

Heureux de vous revoir au Strade Bianche, un magasin de vélos ressemblant à s’y méprendre à un café !

Mais le paragraphe suivant dit :

Les anecdotes concernant la jeunesse du patron Véloutre s’enchaînent et tous les clients n’en croient pas leurs oreilles ! Des vélos, d’excellents menus de saison et une très looongue course sont au programme pour ce dernier tome !

C’est la fin de la série. Il y a toujours Véloutre et Isa qui… il y a un arbre qui tombe sur la boutique et empêche son ouverture au public… il y a Alpaga Touffu qui (ne) gagne (pas) car… C’est la fin alors que le livre débute par l’arrivée de Quokka, son sourire béat — une caricature du commercial comme il s’en trouve dans certains supermarchés du sport, vous savez, les boites de zones dont les dirigeants roulent en VUS et stationnent sur les passages piétons, voir, qui ne montent pas un étage sans ascenseur — et les ennuis qui vont avec. Sont présentés, enfin diront certain⋅e⋅s, les vélos sur tapis, sans oublier les électrocyclettes sous la forme du VAE (de mémoire, dans un numéro précédent, seule la roue était électrifiée).

Bref, c’est une belle fin de série, pas tristounette, mais une fin nécessaire pour éviter de faire des ronds sur le vélo comme des poissons enfermés dans un bocal.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 09/09/2022 par dans Livres, bédés, mangas.

Jeanne à vélo en vidéo

RSS J-à-V à l’écrit

  • La véloroute de Nijkerk à Amersfoort 25/09/2022
    On continue sur le thème des liaisons interurbaines aux Pays-Bas avec ce trajet de près de 11 km qui a connu un certain nombre d’améliorations.Voici la traduction de « Main cycle route from Nijkerk to Amersfoort » publié le 21 septembre 2022 sur Bicycle Dutch. Amersfoort est la deuxième plus grande ville... L’article La véloroute de Nijkerk à Amersfoort est […]
  • Une vélorution en douceur ? 22/09/2022
    Il a fait très beau dimanche 18 septembre 2022. D’ailleurs il n’aurait pas pu faire plus beau pour ce « dimanche en douceur » organisé par la ville d’Orléans, soit huit heures sans circulation motorisée dans une partie de l’hypercentre. Une sorte de test grandeur nature d’une prochaine véritable journée sans voiture... L’article Une vélorution en douceur ? e […]
  • Quand Bois-le-Duc se gamelle en matière de vélo 08/09/2022
    Je ne partage pas l’enthousiasme de Mark Wagenbuur pour le départ du Tour d’Espagne qui cette année a eu lieu à Utrecht. Il en a fait deux billets : La Vuelta a España in ʼs-Hertogenbosch le 10 août et The Vuelta 2022 in Utrecht and ʼs-Hertogenbosch le 24 août.Je partage en... L’article Quand Bois-le-Duc se gamelle en matière de vélo est apparu en premier su […]
  • Une véloroute internationale de Nimègue à Clèves 04/08/2022
    Rien de tel que d’aller voir ce qui se passe chez le voisin en matière de vélo. En l’occurrence, l’Allemagne se révèle largemement à la hauteur. 😇Voici la traduction de « An international cycle route from Nijmegen to Cleves (Kleve) » publié le 3 août 2022 sur Bicycle Dutch. Pour ce billet,... L’article Une véloroute internationale de Nimègue à Clèves est app […]

Yann en vidéo

RSS Yann à l’écrit

  • Propositions de tarification pour le stationnement sur voirie à Orléans 04/12/2021
    Il y a quelques mois j’avais débusqué sur le site des appels d’offres d’Orléans Métropole une demande d’assistance pour définir une stratégie de tarification du stationnement sur voirie à Orléans. Force est de constater que soit l’intelligence collective a quitté les services métropolitains soit il y a de l’argent à distribuer gratuitement aux cabinets de... […]
  • Rue Lamartine : décision municipale bancale 30/07/2021
    Cela avait fait quelques semaines que je n’avais pas pris le temps de rédiger un billet. Comme vous le savez déjà, nous sommes plusieurs à s’être regroupés en association afin de faire valoir les droits des piétons et des cyclistes. Cela nous prend pas mal de temps et j’ai dû mettre en pause ce petit... Lire la Suite →
  • Encore une rue Demay-rde… 29/05/2021
    Avec Trololo vélo, nous avons fait une petite vidéo sur le projet de requalification de la rue Demay à Saint Jean le Blanc.
  • Mais qui a eu cette idée folle un jour d’inventer les normes ou y’a t-il un cycliste derrière le guidon de la mairie Dunois – Madeleine ? 16/05/2021
    J’avais déjà parlé de la requalification de la rue du Parc sur sa partie Sud. J’avais regardé d’un oeil distrait les travaux sur la partie nord. Cela me semblait à peu près aux normes sur la partie entre la rue de Coulmiers et le boulevard de Châteaudun (en vert). Hier, pour la première fois, j’empruntais... Lire la Suite →

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Licence

Creative Commons License
Vous pouvez utiliser les éléments de ce cyber-cahier si vous en citez la source.

%d blogueurs aiment cette page :