Becancaneries

Théorème de J.B. Corot : « la ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 km font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

Et on pourrait dire des cyclistes.

Ce soir, même pressé par le froid et gris brouillard et par un rendez-vous — une forme de zeugma sur le temps — j’ai pris quelques minutes pour me faire engueuler.

Avant :

sur le chemin du retour, un premier « garé comme un chien fait sa merde » sur les trottoirs de l’Orléans mégalopole, un second, un troisième, puis une pause sous la forme d’une « posée dans le sas vélo ».

La scène :

Je m’arrête devant elle et fais un signe car, en sus du sas, elle mord, un peu, le passage piétons. À mon signe répondent une moue et une série de geste.

J’annonce le tarif des 135€00 de l’amende que, heureuse électrice du maire, elle ne se verra jamais dans l’obligation de payer, par la merci de ce dernier.

Dialogue :

Elle ouvre sa fenêtre :
« J’avais pas vu, et puis je voulais passer, mais la voiture devant a traînée aux feux, et puis je me suis retrouvée là, et puis c’est comme ça…
— C’est surtout 135€00 pour un sas !
— Ha mais vous le prenez comme ça. Et si on parlait des vélos qui roulent pas sur le trottoir…
— Bin, c’est la loi.
— Non, mais sur le passage piéton, là le long derrière (NDR : la rue Eugène Vignat), il y a des vélos qui roulent pas dessus alors qu’ils doivent…
— Vous parlez du trottoir. C’est dangereux. Il faut que les vélos roulent sur la route.
— Mais non, on vous fait des équipements spéciaux et vous roulez pas dessus. Et après vous venez me dire pour le feu, alors que vous il y a…
— Trottoir !
— Non, il y a une piste cyclable, vous y passerez et verrez, il y a une piste, pour les vélos, et les vélos ils roulent pas dessus.
— Des gens bien, mais c’est toujours 135€00 pour un sas. Vous chercherez ce soir la définition d’une piste et reviendrez me dire après. »

Et après je dégage, en sachant que c’est le genre « catholiste de la rue du Bourdon Blanc ». Elle n’avait d’ailleurs pas besoin d’être là pour que, encore une fois, ce soit la merde à cause d’un seul.

Chez les cathos :

Un seul GCUM – Garé Comme Une Merde – manque à votre décor, venez à Orléans, stationner n’importe où est permis.

En résumé :

Marie-La-Conne ne sait pas ce qu’est un sas vélo, mais elle connaît la définition d’un trottoir — n’existe pas selon le code de la route & désire y faire rouler les vélos — et la différence entre bande et piste cyclable. M’est avis que nous avons là le résultat du travail de sape organisé par la mairie d’Orléans et de la politique anti-cycliste menée depuis plus de 20ans.

Orléans Métropole travaille à la cohérence du réseau cyclable avec :

  • des itinéraires urbains en continuité avec les pistes existantes
  • de nouveaux itinéraires de balade

3 commentaires sur “Et on pourrait dire des cyclistes.

  1. Jeanne à vélo
    19/12/2017

    Ah la rue Eugène Vignat ! Tu aurais pu lui faire remarquer que l’existence de ladite vraie-fausse piste le long des lycées ne change rien au non aménagement cyclable du bas de la rue… excepté le sas justement !

    Et en plus elle a factuellement tort : la majorité des cyclistes emprunte ce trottoir cyclable.

    Aimé par 1 personne

  2. janpeire
    19/12/2017

    Elle parlait bien, je crois, du trottoir devant le lycée comme d’un endroit fait pour nous. Oui il y en a, malheureusement, dans tous les sens, mais surtout des personnes au rythme peu rapide.
    Les cyclistes plus véloces, soir et matin (07h30 / 18H00), sont sur la chaussée. Question sécurité.

    J'aime

    • Jeanne à vélo
      19/12/2017

      C’est sûr et de toute façon, à l’heure de sortie ou d’entrée des élèves au niveau du lycée Benjamin Franklin, la voie est bouchée (j’ai capturé la scène en vidéo, faudra que j’en fasse quelque chose).

      Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.

Information

Cette entrée a été publiée le 19/12/2017 par dans Réflexions, et est taguée .

Jeanne à vélo en vidéo

RSS J-à-V à l’écrit

  • Rejoindre à vélo un crématorium pour animaux aux Pays-Bas 23/09/2021
    Une tranche de vie de Mark Wagenbuur auquel je souhaite publiquement le meilleur pour la suite.Take care Mark!Voici la traduction de « Riding to a pet crematorium » publié le 22 septembre 2021 sur Bicycle Dutch. Dans ma série de « vrais trajets », en voici un que j’aurais préféré ne pas avoir... L’article Rejoindre à vélo un crématorium pour animaux aux Pays […]
  • La rue Lamartine à Fleury-les-Aubrais est un crash test métropolitain 21/09/2021
    C’est au pied du mur qu’on voit le maçon. Et c’est devant les problématiques de stationnement résidentiel qu’on mesure le degré d’engagement des élu(e)s en matière de transition. Le cas posé par la rue Lamartine à Fleury-les-Aubrais est à cet égard emblématique car l’imbroglio actuel provient de la mise en... L’article La rue Lamartine à Fleury-les-Aubrais e […]
  • La véloroute express de Tilburg à Waalwijk est terminée 16/09/2021
    En traduisant régulièrement les billets de Mark Wagenbuur, je cherche avant tout à donner envie – aux élu(e)s et technicien(ne)s en tout premier lieu !Le billet de cette semaine appartient pleinement à cette catégorie du feel good cycling.Une certaine vision de l’avenir du déplacement individuel.Voici la traduction de « The finished fast... L’article La vélo […]
  • Le remarquable Low Traffic Neighbourhood de Railton — par The Ranty Highwayman 14/09/2021
    Qui n’a pas entendu parler des Low Traffic Neighbourhoods du Grand Londres ? Wikipédia y consacre un article (en anglais) dans lequel on apprend qu’il s’agit d’une démarche par laquelle les pouvoirs publics – et les riverains – cherchent à réduire ou même éliminer le trafic de transit dans les... L’article Le remarquable Low Traffic Neighbourhood de Railton […]

Yann en vidéo

RSS Yann à l’écrit

  • Rue Lamartine : décision municipale bancale 30/07/2021
    Cela avait fait quelques semaines que je n’avais pas pris le temps de rédiger un billet. Comme vous le savez déjà, nous sommes plusieurs à s’être regroupés en association afin de faire valoir les droits des piétons et des cyclistes. Cela nous prend pas mal de temps et j’ai dû mettre en pause ce petit... Lire la Suite →
  • Encore une rue Demay-rde… 29/05/2021
    Avec Trololo vélo, nous avons fait une petite vidéo sur le projet de requalification de la rue Demay à Saint Jean le Blanc.
  • Mais qui a eu cette idée folle un jour d’inventer les normes ou y’a t-il un cycliste derrière le guidon de la mairie Dunois – Madeleine ? 16/05/2021
    J’avais déjà parlé de la requalification de la rue du Parc sur sa partie Sud. J’avais regardé d’un oeil distrait les travaux sur la partie nord. Cela me semblait à peu près aux normes sur la partie entre la rue de Coulmiers et le boulevard de Châteaudun (en vert). Hier, pour la première fois, j’empruntais... Lire la Suite →
  • Rue Frédeville : piétons, attention, terrain hostile 15/05/2021
    Malgré la pluie, j’ai décidé de m’aventurer par delà les frontières de la ville d’Orléans attiré par les travaux en cours de rue Frédeville à Saint Jean de Braye. Ville où Bruno Malinverno était adjoint au maire chargé de l’urbanisme et vice-président à la métropole en charge des transports. Ce brave monsieur nous a habitué... Lire la Suite → […]

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Licence

Creative Commons License
Vous pouvez utiliser les éléments de ce cyber-cahier si vous en citez la source.

%d blogueurs aiment cette page :