Becancaneries

Théorème de J.B. Corot : « la ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 km font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

Circuit des pierres taillées

Et par pierres taillées, il n’est pas fait référence ici à la préhistoire, loin de là.

Aller à Sully/Loire

Au départ d’Orléans, rien de plus facile. Une fois la rive sud atteinte, la Loire à vélo s’offre à vous pour vous y mener « cap à l’est » en direction de Jargeau.

Instant haiku :

Vieux champ de maïs
Un grand cent de corbeaux
Le peintre est mort.

Chaussée déformée
Au revoir la « touristaille»
Loire à vélo.

La circulation se fait sur la levée, partagée avec quelques voitures.

Jusqu’à Jargeau, il n’y a pas de difficultés particulières.

La dernière fois, à Jargeau, j’étais passé par le dessus du pont. Cette fois ci, j’ai pris le chemin par le bas. À la sortie de l’arche, il aurait pu être fait économie des 150m de trottoirs « double-sens et piéton », puisque c’est un trottoir, très peu large. Ce d’autant plus que la sortie de l’arche est très bien réalisée, sans ressaut. Il n’y a que la route à traverser pour se retrouver sur la Loire à vélo. Les 2 écluses, bien réalisées elles aussi, remplissent la fonction pour laquelle elles sont là, c-à-d, ralentir les autos ; même les motos respectent la chose.

Passé Jargeau, il y a une partie pavée assez étrange, mais on peut descendre d’un niveau, c’est plus roulant. Le circuit officiel vous invite à prendre le pont de Châteuneuf/Loire et ainsi changer de bord. Comment dire, il y a 4/5 ans, sur le même trajet, j’avais pas vu le panonceau. En souvenir de cette erreur historique, à Sigloy, j’ai continué très fièrement la route.

Les levées sont en travaux de consolidation ce qui entraîne quelques bifurcations.
Ces travaux me font me souvenir que hier, Eurovia pour pas donner le nom, « bouchait » les légers nids-de-poule du chemin — il y a bien écrit Eurovia, donc, ceux qui construisent les machins cyclables avec des marches rebouchent par ailleurs.

Instant haiku :

Petite route
Un aéronef dans les cieux
La France d’avant.

À vrai dire, j’avais souvenir de ce moulin :

Après Guilly, il y a 8 km de route départementale avant d’entrer dans Sully.

Sully a été l’occasion d’un petit échange avec des gens de Guilly, qui venaient en vélo et en voisin — zeugma — pour se dégourdir les pattes. De très beaux vélos, sans assistance électrique pour des retraités qui ont fait Nevers-Nantes en 15 jours.

Je ne vais pas faire la leçon sur le château, le conseil du département le fait très bien dans ce lien (>fr) :

Majestueux, imposant bien qu’austère : voici l’un des fleurons du Loiret ! Forteresse médiévale érigée au XIVe siècle dans un vaste parc, ce château dans la ville marque l’entrée du Val de Loire. Entourée de douves et dominant la Loire, il vous invite à découvrir la vie de Maximilien de Béthune.
Visitez la demeure de Maximilien de Béthune, plus connu sous le nom du duc de Sully, célèbre ministre d’Henri IV et découvrez l’histoire de sa famille qui fut propriétaire du château durant près de quatre siècles.

Un sellefie :

Sully/Loire — St Benoit/Loire

Le trajet est balisé. Les cyclistes sont en majorité en contrebas de la levée, mais peuvent circuler dessus s’ils le désirent. Aucunes difficultés à signaler. L’arrivée se fait par un petit sentier, étroit, mais d’une allure :

Je ne vais pas faire une leçon sur le lieu, le conseil du département le fait très bien (>fr) encore une fois :

Fondée en 651 l’Abbaye fut à l’apogée de son histoire entre les IXème et XIème siècles, un centre d’étude, de culture et de développement des arts à la renommée internationale.
Deux abbés successifs ainsi que le transfert en 672 des reliques de Saint-Benoît de Nursie, fondateur du monachisme occidental, assurèrent le rayonnement de l’abbaye.
Abbon, considéré par ses contemporains comme un des hommes les plus instruit de son époque y fit venir écrivains, historiens et poètes et y développa à la fin du Xème siècle une école abbatiale et un scriptorium réputés dans tout le monde occidental.
Son successeur, Gauzlin, développa l’activité artistique notamment par la construction de la tour porche, qui se voulait « un exemple pour toute la Gaule » et qui est devenue le symbole de l’abbaye.

De très nombreux chapiteaux ornent la tour porche du XIème siècle ainsi que le transept et le chœur de la basilique. Ils forment un ensemble iconographique unique dans la Région Centre et constituent une œuvre majeure du début de l’art roman.

Quelques photos (puisque j’ai appris à appuyer sur le bon bouton) :

St Benoît – Germigny

Cette portion également ne devrait pas poser de problème à qui que ce soit, c’est indiqué et direct.

Au sortir de St Benoît, une rencontre insolite avec un ancêtre :

Une critique : si les bordures devant le syndicat d’initiative de Germigny pouvaient être « basses », pour ne pas dire « plates », ce serait encore plus accueillant pour les vélos.

Je ne vais pas… avec le lien (>fr) :

Cet oratoire datant de 806 est une des plus anciennes églises de France. Il a été érigé par Théodulfe, proche conseiller de Charlemagne pour servir de lieu de culte à sa luxueuse villa. Afin de le transformer en église paroissiale, l’abside ouest sera détruite et remplacée par une nef.

Un sellefie avant la route du retour :

Le retour se fera par Châteauneuf/Loire, en passant sur le pont suspendu, puis en reprenant l’itinéraire officiel de la Loire à vélo.

Carte générale et données

  • Orléans-Sully: 🕒 02 :15 🏞 45,38 km ⦳ 20,14 km/h
  • Sully-St Benoît : 🕒 00 :28 🏞 10,24 km ⦳ 21,95 km/h
  • St Benoît-Germigny : 🕒 00 :25 🏞 08,04 km ⦳ 19,09 km/h
  • Germigny-Orléans : 🕒 01 :36 🏞 34,86 km ⦳ 21,60 km/h

Pourquoi étaler des données, pour m’apercevoir de la constance de mon pédalage, rien de plus.

(MAJ : avant le circuit des pierres, il y avait un circuit de l’eau (>fr) )

Information

Cette entrée a été publiée le 17/04/2018 par dans tourisme, et est taguée , , .

Jeanne à vélo en vidéo

RSS J-à-V à l’écrit

  • Un retour d’expérience sur le Packster 80 de Riese & Müller — par Genepedia 12/04/2021
    Après celui sur le Urban Arrow, Genepedia livre depuis le nord ouest des États-Unis son sentiment sur un autre vélo cargo, le Packster 80 de chez Riese & Müller – qui n’est plus commercialisé par la marque allemande. Elle rentre dans les détails, ce qui fait tout l’intérêt de ce... L’article Un retour d’expérience sur le Packster 80 de Riese & Müller […]
  • Une passerelle vélo pas vraiment pratique 07/04/2021
    Ce qu’on pourrait appeler la ségrégation modale a aussi des inconvénients comme le montre Mark Wagenbuur dans cette étude de cas du côté de Venlo. Voici la traduction de « A cycling viaduct that isn’t really convenient » publié le 7 avril 2021 sur Bicycle Dutch. Une ou deux fois par an,... L’article Une passerelle vélo pas vraiment pratique est apparu en pre […]
  • Pédaler sous la pluie à Rotterdam 31/03/2021
    Mark Wagenbuur en est convaincu : vous n’êtes pas en sucre… et ce n’est pas la pluie qui vous fera fondre. Ses compatriotes semblent d’accord avec lui comme il a pu le vérifier une nouvelle fois du côté de Rotterdam.Voici la traduction de « Riding in the Rotterdam rain (again) » publié le... L’article Pédaler sous la pluie à Rotterdam est apparu en premier s […]
  • Faire du vélo en zone rurale aux Pays-Bas l’hiver 24/03/2021
    Mark Wagenbuur se propose ici de montrer à quoi ressemble la pratique du vélo utilitaire en dehors des zones urbaines aux Pays-Bas. Où l’on constate que le conducteur de véhicule motorisé moyen n’y est globalement pas plus courtois qu’en France.Voici la traduction de « Winter ride in the countryside » publié le... L’article Faire du vélo en zone rurale aux P […]

Yann en vidéo

RSS Yann à l’écrit

  • Rue du pot de fer : piétons et PMR, faites votre prière 03/04/2021
    Sur les conseils d’un de mes voisins, je me suis rendu rue du Pot de fer pour voir les travaux de requalification de cette dernière. J’en suis resté baba. Petit tour d’horizon. Cette rue est située dans le centre ancien. Elle est en sens unique. Concernant les études sur la requalification toujours le même procédé... Lire la Suite →
  • Rue de la Cigogne : les normes on s’en cogne! 20/03/2021
    Désolé de vous imposer cette rime bas de gamme mais je me suis levé tôt. Il y a quelques jours alors que je me rendais (en voiture) à la déchetterie du chemin du Clos de l’Alouette, j’ai emprunté la rue de la Cigogne et je me suis de suite dit qu’il fallait que je fasse... Lire la Suite →
  • Rue Henri Lavedan : les deux trottoirs ne sont pas aux normes 01/03/2021
    Dans un article du 15 février 2021 paru dans la République du Centre, Nadia Labadie, l’adjointe chargée de la coordination de la politique de proximité affirmait que « chaque requalification s’accompagne d’une remise aux normes des trottoirs et, à chaque fois que cela est possible, de la création d’un itinéraire cyclable. » C’est en gras dans l’article donc. […]
  • Rue Paul Doumer : une (in)compétence métropolitaine 18/02/2021
    En 2020, la mairie de Saint Jean de la Ruelle annonçait que « des travaux allaient être entrepris dans la la partie « est » de la rue Paul Doumer. Ils consistent en l’enfouissement des réseaux riverains et espace public, la réalisation d’un trottoir PMR côté pair (à droite dans le sens de la rue), la... Lire la Suite →

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Licence

Creative Commons License
Vous pouvez utiliser les éléments de ce cyber-cahier si vous en citez la source.

%d blogueurs aiment cette page :