Becancaneries

Théorème de J.B. Corot : « la ville de Copenhague est équipée de 350 km de pistes cyclables surélevées, séparées de la route et très sûres » dont plus de 550 km font les trottoirs d’Orléans et son agglomération.

Les chemins fluviaux cyclables altèrent-ils les écosystèmes ?

Quand on approchait la rivière
On déposait dans les fougères
Nos bicyclettes

De nouveau un billet traduit du catalan, l’original se trouve ici (>cat)

Notes sur la traduction :

  • Voies vertes : est le terme utilisé dans le texte original. Sans précisions, il peut aussi bien nommer un chemin de halage, un itinéraire bucolique… le terme ne semble pas nommer l’équivalent de la « voie verte » française, c-à-d bien souvent n’importe quoi.
  • Écologiste : est le terme utilisé dans le texte original. Sans précisions, cela peut recouvrer aussi bien une association de riverains, un groupe environnementaliste… ou des individus en manque de notoriété.

Les chemins fluviaux cyclables altèrent-ils les écosystèmes ?

Me sont parvenus plusieurs critiques de groupes écologistes face à des projets de voies vertes fluviales de tout le territoire, et en particulier, sur le projet de voie bleue promu par le Conseil provincial de Barcelone. Je ne pense pas que la création de chemins [ndt : cyclables] modifie significativement les écosystèmes et je pense que cela peut aider à les améliorer. Évidemment, si cela est réalisé avec un minimum de bon sens. Je m’explique.

besos-llera-montcada-2019-1

Le fleuve Besòs à Moncada. Faute de chemin prévu pour rouler, les cyclistes longent le lit.

Dans la plupart de cas, les chemins fluviaux existent déjà et cela fait plusieurs années ou siècles qu’on les utilise : chemins de halage, chemins de crête, chemins de ronde, chemins de pêcheurs… En parallèles aux fleuves nous avons également des routes, des voies de train, des pipelines, des gazoducs, des lignes de haute tension, des canalisations de tout type, etc. Ainsi donc, les fleuves et leurs milieux (d’une manière générale) sont hautement modifiés par l’action humaine. Dans de nombreux cas ils sont même dégradés et ce n’est que lorsque la qualité de l’eau s’est améliorée que les écosystèmes se sont rétablis.

Les voies vertes fluviales (ou voies bleues) peuvent aider à améliorer les écosystèmes fluviaux. S’il est vrai qu’une voie verte avec un fort facteur d’attractivité peut faire augmenter les nombre d’usagers d’un sentier le long d’un fleuve, elle peut pareillement servir à la régulation des activités et des accès au fleuve. Quelques exemples:

  • On peut restreindre l’accès des véhicules motorisés près des cours d’eau.
  • On peut diriger le transit de cyclistes vers une des deux rives. On peut ensuite maintenir les méandres, les marais ou les bois de rivière comme des petites réserves naturelles.
  • Les chemins peuvent s’éloigner un peu des cours d’eau. Il peut être ajouté des haies qui empêchent que les gens circulent par des zones inondables.
  • Ponts, passerelles existantes ou nouvelles créations peuvent être utilisés comme des éléments pour aménager l’endroit.

201805-llobregat-meandre-can-albareda
Au méandre de Ca n’Albareda, au fleuve Llobregat entre Martorell et Sant Andreu de la Barca, les cyclistes vont sur le chemin de la rive gauche ; rive droite, un espace protégé est maintenu à côté d’un espace agricole.

Un autre facteur à prendre en compte, est celui de l’éducation, de la sensibilité , de l’intérêt environnemental. Il est souvent dit que l’on ne peut pas aimer ce que l’on ne connaît pas et conséquemment, on ne peut pas défendre ce que l’on ne connaît pas. Les chemins fluviaux doivent aider à avoir une société plus consciente des valeurs environnementales et des écosystèmes, cela nous aide à défendre un modèle de territoire plus soutenable. Partant de là, la récupération [ndt : rénovation, remise en état] des chemins fluviaux peut aller de pair avec un projet de sensibilisation qui comprendrait signalisation, panneaux informatifs, belvédères, etc.

Critiquer d’une façon épidermique un projet de rénovation d’un chemin fluvial pour le rendre accessible à la circulation à pied et à vélo sans avoir un projet [ndt : alternatif] sur la table est frivole°, car la récupération des chemins fluviaux peut être une opportunité pour une gestion correcte d’espaces parfois déjà déshumanisés et dégradés. La clef est de relier les projets de chemins fluviaux à la récupération environnementale.

°dans le texte : és frívol

Sur ce cyber-cahier [ndt : billets non traduits et non disponibles], vous pouvez trouver des rapports sur les voies cyclables en parallèles à des fleuves comme le Llobregat, le Besòs, le Mogent, la Tordera, le Ter, le Fluvià ou l’Èbre. Dans la Catalogne Nord, vous trouverez des voies vertes parallèles au Tec, la Tet ou l’Aglí.


La suite du couplet :

Puis on se roulait dans les champs
Faisant naître un bouquet changeant
De sauterelles, de papillons
Et de rainettes
Quand le soleil à l’horizon
Profilait sur tous les buissons
Nos silhouettes
On revenait fourbus contents

2 commentaires sur “Les chemins fluviaux cyclables altèrent-ils les écosystèmes ?

  1. Hadiu de Domenja
    13/11/2022

    Adiu ! Va plan ? Frivòl : inconséquent ?

    J’aime

    • janpeire
      13/11/2022

      Adiu, quò vai au mitan d’un desboiradís numeric trainat dau mes d’abriu d’aici aquí.

      Te fau venir nos junher sus Mastodon !
      Ai ben aimat trobar ‘queu mòt dins un pitit texte pas meschaënt de tròp.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 13/11/2022 par dans Réflexions, et est taguée .

Jeanne à vélo en vidéo

RSS J-à-V à l’écrit

  • Trois types de sécurité — par David Hembrow 02/12/2022
    Ce billet de David Hembrow a presque 15 ans mais n’a pas pris une ride. Il explique pourquoi les fondamentaux du développement de la pratique du vélo aux Pays-Bas sont bons en se focalisant sur la notion de sécurité. Sujet délicat en France comme le prouve la récente campagne de... L’article Trois types de sécurité — par David Hembrow est apparu en premier s […]
  • Le woonerf — par The Ranty Highwayman 29/11/2022
    On connaît en France la zone de rencontre où en théorie le piéton est prioritaire et a le droit de se déplacer partout dans l’espace public. Comme dans l’immense majorité des cas l’espace public n’est pas rédéfini il s’agit de zones apaisées virtuelles. Dans la pratique, les Néerlandais font mieux... L’article Le woonerf — par The Ranty Highwayman est apparu […]
  • Rue scolaire en chantier au sud de la rue des Carmes 26/11/2022
    Un peu plus d’un an après l’inauguration de la première nouvelle rue scolaire orléanaise, l’adjointe à l’éducation a annoncé sur Twitter qu’à compter du retour des congés de Toussaint, une partie de la rue des Charretiers expérimenterait à son tour ce dispositif. J’ai laissé passer les vacances scolaires d’automne mais... L’article Rue scolaire en chantier a […]
  • Un itinéraire cyclable, neuf traversées de frontière 19/11/2022
    Mark Wagenbuur nous emmène au guidon d’un vélo en libre-service à la découverte d’une curiosité politico-géographique entre les Pays-Bas et la Belgique.Voici la traduction de « One cycle route, nine border crossings » publié le 16 novembre 2022 sur Bicycle Dutch. Ce billet est consacré à un itinéraire cyclable international qui traverse... L’article Un itiné […]

Yann en vidéo

RSS Yann à l’écrit

  • Propositions de tarification pour le stationnement sur voirie à Orléans 04/12/2021
    Il y a quelques mois j’avais débusqué sur le site des appels d’offres d’Orléans Métropole une demande d’assistance pour définir une stratégie de tarification du stationnement sur voirie à Orléans. Force est de constater que soit l’intelligence collective a quitté les services métropolitains soit il y a de l’argent à distribuer gratuitement aux cabinets de... […]
  • Rue Lamartine : décision municipale bancale 30/07/2021
    Cela avait fait quelques semaines que je n’avais pas pris le temps de rédiger un billet. Comme vous le savez déjà, nous sommes plusieurs à s’être regroupés en association afin de faire valoir les droits des piétons et des cyclistes. Cela nous prend pas mal de temps et j’ai dû mettre en pause ce petit... Lire la Suite →
  • Encore une rue Demay-rde… 29/05/2021
    Avec Trololo vélo, nous avons fait une petite vidéo sur le projet de requalification de la rue Demay à Saint Jean le Blanc.
  • Mais qui a eu cette idée folle un jour d’inventer les normes ou y’a t-il un cycliste derrière le guidon de la mairie Dunois – Madeleine ? 16/05/2021
    J’avais déjà parlé de la requalification de la rue du Parc sur sa partie Sud. J’avais regardé d’un oeil distrait les travaux sur la partie nord. Cela me semblait à peu près aux normes sur la partie entre la rue de Coulmiers et le boulevard de Châteaudun (en vert). Hier, pour la première fois, j’empruntais... Lire la Suite →

Pollution de l’air

Cliquez pour ouvrir les alertes à la pollution.

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Écrire

450 (ad) bikerider (point) com

Licence

Creative Commons License
Vous pouvez utiliser les éléments de ce cyber-cahier si vous en citez la source.

%d blogueurs aiment cette page :