Être un super héros en 30 secondes

Cyclistes, la mégalopole d’Orléans ne fera rien pour vous ; même les projets les plus stupides (>fr) oublient le vélo mais ce sera l’objet d’un autre billet. Cependant, pour vous mettre l’eau à la bouche, vous pouvez regarder le monde du téléphérique (>fr) et cherchez les vélos — il ne sera fait aucuns commentaires, ni sur les figurant-e-s du film très représentatif-ve-s de certaines idéologies ni sur les poses grotesques de ceux-ci — la rumeur d’Orléans prête au chef de « l’Agglo de la 17ème place » des mots peu ragoutants sur une passerelle moins coûteuse, mais certaine de fonctionner, elle (>fr)

Par ailleurs, j’avais râlé — ce qui est un signe de bonne santé — contre le nouvel aménagement Bvd Riobé, Jehanne y est allée faire un tour et  vous propose une vidéo à hauteur de guidon – réalisée sans huissier et sans trucages (>fr).

Le titre de ce billet est « être un super héros en 30 secondes »

Prenons par exemple la rue Bannier à Orléans, au départ de la place du Martroi.
Bien sur, les touristes ne sont pas censés passer pas là pour rejoindre le camping d’une ville des bords de Loire, mais ils pourraient si…
Bien sur, il ne viendrait à personne l’idée de passer par là pour rejoindre la gare, sauf à passer chercher le pain chez « les petits commerçants »…
Bien sur, le samedi les parents ont autre chose à faire que d’accompagner les enfants à la médiathèque…

Donc, quelques photos du 10 décembre de 2016 (car je sais pas faire les vidéos 🙂 )

Comme la mairie d’Orléans ne fait rien — souvenez-vous pourquoi (>fr) — le bout de bande cyclable rue Bannier est TOUT LE TEMPS occupé par des électeurs et des électrices. Nous n’aborderons pas ici le stationnement des 2 roues motorisées, mais il faudrait. Sur les photos, les points bleutés représentent des places libres.


Le mouvement de la voiture cramoisie sur la dernière photo de la première série indique qu’elle désire stationner « derrière le connard en fourgon ».

Calmement, je me positionne « dans la bande » et pose un pied à terre. On le voit, la bagnole merdeuse stationne de façon à ce que je puisse passer dans « l’espace » qu’elle consent à laisser au pauvre petit cycliste que je suis.
Mais je n’en fais rien et lui indique que 2 places sont à sa disposition, une derrière la BMW et une seconde encore plus loin derrière. Je n’ai pas la quitte° idée de lui indiquer la place à ma gauche.
À un moment, je la vois foncer vers moi et j’ai eu un peu peur, mais déterminé j’étais. J’ai laissé le compteur exprès sur la deuxième série de photo.


30 secondes, c’est le temps de cerveau disponible à l’orléanais, l’orléanaise avec sa mère présentement, pour comprendre le monde. Voici les 4 places disponibles, dont une, maintenant, utilisée par la caisse marronnasse. Alors commerçant-e-s, ce ne sont pas les vélos vos ennemis mais la couardise des élu-e-s et la bêtise des automobilistes.

4places

Et parfois moins de 30 secondes suffisent pour faire fuir la possibilitude d’une bagnole sur votre bout de bande — un autre samedi, même endroit.


Laissons les bagnoles se gêner les unes les autres, à ce jeux là, c’est la mairie d’Orléans qui gagne, pile-poil à l’endroit le plus étroit de la rue…

Dans d’autre ville les cyclistes participent au croisillon #GCUM (>fr). Peut-être faut-il faire pareil dans la cité Johanique ?

Vous aussi devenez acteur contre le stationnement gênant et dangereux des automobilistes.

Pour participer au mouvement « Garé(e) comme une Merde », plusieurs possibilités s’offrent à vous. Imprimez vous-même le visuel mis gratuitement à disposition, soit sous forme d’autocollants ou de tracts, et apposez le sous l’essuie-glaces.

lot_stickers-450x262

Le format des autocollants est parfait pour les voitures mais le mouvement « Garé(e) comme une Merde » ne peut  vous encourager à les coller sur les voitures mal garées qui ne vous appartiennent pas.
_ _ _ _ _

° plaisanterie privée.

Advertisements

5 réflexions sur “Être un super héros en 30 secondes

    • janpeire dit :

      En effet, j’ai parcouru son fil. Merci !

      Je suis étonné — à moitié — des demandes sur l’origine de l’agresseur.
      Je suis aussi agréablement surpris de voir aussitôt des personnes proposer de participer à une cagnotte si besoin.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s